logo sante vous bien - naturopathe dijon - leslie fosset

Iridologie


« Tels sont les yeux, tel est le corps » Hippocrate

« La santé en un clin d’oeil »

Théorisé par le médecin hongrois Ignace Peczely (1826-1907), c’est un outil précieux permettant de connaître les prédispositions « génético-pathologiques » de la personne en observant l’iris de ses yeux.
Il permet d’évaluer la vitalité, la nature du terrain (les prédispositions résultant de l’hérédité – la génétique – et du mode de vie – l’épigénétique) et enfin le niveau d’intoxication et l’état des grandes fonctions de l’organisme.

De quand cela date-t-il ?

Les premières traces d’observation de l’iris datent de l’ère égyptienne avec la découverte en 1922 de calques d’argent d’images d’iris.
Aristote, Hippocrate et Héraclite se sont eux aussi servi de cette méthode empirique.

Comment ça marche ?

L’iridologie est utilisée non pas pour diagnostiquer mais pour visualiser la couleur, la texture, la pigmentation et le relief de l’iris et ainsi révéler :
Les prédispositions génétiques et héréditaires à certaines maladies ;
Certaines carences minérales vitaminiques ou énergétiques
L’état du système nerveux
La présence de toxines
Les trouble de la circulation sanguine
Les risques arthritiques ou rhumatismaux
La fragilité du système immunitaire
La tendances aux allergies
Le stress.

Pourquoi expérimenter l’iridologie ?

Environ 28000 fibres nerveuses aboutissent dans l’œil, mais très peu d’entre elles servent spécifiquement à la vision. En revanche, un grand nombre (10 000 approximativement) est directement relié aux organes, glandes et tissus de l’organisme.

Rien d’étonnant donc à ce que l’observation attentive de vos yeux permette une incroyable vue d’ensemble de votre organisme, avec ses forces et ses faiblesses.

L’iridologie est un allié de choix que je vous propose.